J'ai discuté avec des dizaines de japonais généralement dans la tranche d'âge 20-35 ans et j'ai constaté que ces jeunes restaient dans la maison parentale le plus longtemps possible et cherchaient à s'installer dans une maison neuve après mariage. Ce qui m'a vraiment surpris c'est que dans leur esprit il n'y a jamais la possibilité d'acheter de l'ancien et ceci est indépendant du fait qu'il y a eu bulle immobilière ... Pourquoi un tel comportement :
1 - Les asiatiques (à la différence des français) aiment le neuf, et je pense que c'est un placement social à montrer qu'on a du neuf, que ce soit un sac LV/Hermès, une voiture ou une maison.
2 - Les japonais croulent sous le marketing : TV, journaux, transports en commun.
3- Le milieu politico-économique fait tout pour encourager une forte industrie BTP. Le fait que le pays soit en zone sismique et reste (assez) protectionniste encourage d'autant plus le milieu politique à garder un fort BTP. A titre d'exemple, le 17 janvier 1995 un fort séisme a détruit plus de 50.000 bâtiments à Kobe situé près d'Osaka (Magnitude 7.2 sur échelle de Richter, 6500 morts). La ville a été reconstruite en 6 ans en faisant très peu appel à la main d'oeuvre étrangère. Le Japon veut rester maître de la situation!
4- Les japonais sont très peu bricoleurs, ils entretiennent mal leur maison mais on voit tout de même depuis 10 ans une augmentation des magasins DIY (Do-It-Yourself) similaires à Leroy Merlin, Bricorama, Castorama.
5- La croyance, il est vrai souvent confirmée, qu'une maison (en bois) est faite pour ne durer que 30-40 ans (et un appartement sur structure en béton armé environ 50 ans).