Après 3 ans de silence, je reprends la parole sur ce blog pour indiquer un excellent article du Financial Times.

En résumé :

- pic de population en 2008
- 8 millions de maisons vacantes en 2014, 13% du total et croissant
- un système fiscal des années 1950-60, mise en place lors de la croissance démographique
- taxes 6 fois plus faibles sur les terrains construits
- coût de démolition d'au moins 4000 EUR sans retour financier
- un BTP toujours très dynamique
- 86% des ventes de maisons sont dans du neuf (14% seulement pour l'ancien)
- les héritiers ne sont souvent pas connus ou non intéressés par ces biens vacants trop éloignés de leur domicile

Source: Externe        Source: Externe